Le monde des artistes

Vous aimez les arts? Vous en pratiquez un ou plusieurs? Alors venez nous rejoindre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BD]Yoko Tsuno

Aller en bas 
AuteurMessage
Vanille
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: [BD]Yoko Tsuno   Jeu 7 Juil - 9:46

Auteur: Roger Leloup
Brève biographie: Roger Leloup est Belge (chouette!)
Né le 17 novembre 1933 à Verviers, Roger Leloup a connu une enfance protégée malgré l'actualité troublée. Parmi ses passions, la bande dessinée, l'aviation et les transports ferroviaires dont il pouvait quotidiennement admirer des exemples à taille réelle dans l'importante gare de tri proche. De nos jours, il doit se contenter de locomotives et wagons miniaturisés, circulant sur le vaste circuit qu'il a établi à l'étage de sa maison réservé à son atelier.

Il étudie l'art décoratif et la publicité à l'Institut Saint-Luc de Liège. Un voisin dessinateur, Jacques Martin, vient régulièrement acheter sa brillantine au salon de coiffure des parents du jeune homme. En 1950, le volubile visiteur mentionne qu'il cherche un assistant pour la période de vacances. À défaut d'en connaître un, Leloup se propose pour réaliser ses coloriages.

C'est ainsi qu'il commence à travailler sur les histoires d'"Alix" dans "L'Île maudite". La commande passée à Hergé de chromos techniques pour la série "Voir et savoir" va le lancer dans ses premiers essais professionnels de dessins pour "L'Histoire de l'Aviation" et celle de l'automobile où Jacques Martin est engagé pour diriger la partie technique. Leloup fignole au crayon les engins que le dessinateur repasse à l'encre avant que le maître d'oeuvre y ajoute le personnage de "Tintin" en costume de circonstance.

Hergé juge rapidement plus pratique de regrouper à Bruxelles ses petites mains. Le 15 février 1953, Leloup entre au studio Hergé où il travaillera sur les décors d'Alix de "La Griffe noire" jusqu'à la première case d'"Iorix le Grand". Hergé lui réclame surtout des dessins techniques ou de décoration très précise, comme la gare de Genève-Cointrin dans "L'Affaire Tournesol", la chaise roulante du capitaine Haddock dans "Les Bijoux de la Castafiore", des autos, des motos, des chars, la conception de l'avion de Carreidas et de tous ceux de la nouvelle version de "L'Île noire", des chroniques sur le modélisme, etc.
Quinze ans de ce régime lui donnent envie de lancer sa propre série. Il rencontre Peyo et dessine quelques Schtroumpfs d'essai, mais son style le dirige plus vers l'aventure et le réalisme. Il assiste alors Francis sur un épisode de "Jacky et Célestin" et envisage un nouveau scénario pour ceux-ci, qu'il retravaillera ultérieurement pour une histoire de Yoko, "L'araignée qui volait".

Durant la soirée de Noël 1968, il esquisse en effet pour la première fois une jeune héroïne asiatique qu'il voudrait introduire dans une éventuelle reprise de "Jacky et Célestin". Le projet tombe à l'eau et il décide de la développer avec deux faire-valoir masculins, Vic et Pol, pour remplacer le duo initial Jacky et Célestin. À la veille de Noël 1969, l'éditeur donne son feu vert et "Yoko Tsuno" entame sa carrière dans SPIROU le 24 septembre 1970.

Le 31 décembre 1969, Leloup quitte le studio Hergé pour se consacrer entièrement au développement de la série et, depuis, Yoko n'a plus guère quitté son coeur et son esprit. Il en parle comme si elle vivait constamment à ses côtés et a composé un roman pour évoquer sa jeunesse ("L'écume de l'aube", publié en 1991 dans la collection "Travelling" des Éditions Duculot, reprise par la suite par Casterman). Peu auparavant, Roger Leloup s'était essayé à un premier roman de science-fiction ("Le Pic des ténèbres", également dans "Travelling") où apparaît une fort jolie androïde, la très efficace Tyo. Le très convoité Grand Prix de la Jeunesse SF lui sera attribué en 1990.

Roger Leloup est vraiment un auteur complet, aussi doué dans l'écriture que le dessin. À ses débuts, rendu méfiant par l'expérience, Charles Dupuis l'avait prié de solliciter l'aide de Tillieux pour ses scénarios et dialogues. Après avoir vu deux courtes histoires complètes proposées par son solliciteur et où il n'avait pu placer qu'un bon mot ici ou là, par pure courtoisie, le maître scénariste avait jugé sa supervision totalement superflue.

Leloup est un pur élève perfectionniste de l'école Hergé et il prend le temps de remettre cent fois sur le chantier ses découpages, ne développant une de ses nombreuses idées de réserve qu'une fois totalement mûre à ses yeux.
(http://www.yokotsuno.com/fr/auteur.html)

Eventuellement bibliographie:
Yoko Tsuno
- Le Trio de l'étrange
- L'Orgue du diable
- La Forge de Vulcain
- Aventures électroniques
- Message pour l'éternité
- Les Trois soleils de Vinéa
- La Frontière de la vie
- Les Titans
- La Fille du vent
- La Lumière d'Ixo
- La Spirale du temps
- La Proie et l'ombre
- Les Archanges de Vinéa
- Le Feu de Wotan
- Le Canon de Kra
- Le Dragon de Hong Kong
- Le Matin du monde
- Les Exilés de Kifa
- L'Or du Rhin
- L'Astrologue de Bruges
- La Porte des âmes
- La Jonque céleste
- La Pagode des brumes
- Le Septième code

Roman:
- L'Écume de l'aube
- Le pic des ténèbres
(d'aprés maman, ces romans sont magnifiques, il faudrait que je lise)

Titre: Yoko Tsuno
Maison d'édition et date de publication Cela dépend des épisodes!
Bref Résumé:
Avant tous, il faut savoir qu'il s'agit d'une série de BD composée d'aventure de la jeune héroïne Yoko Tsuno, souvent accompagnée par ses deux plus fidéles amis, Vic Vidéo(qui semble amoureux de la belle) et Paul Pitron. (Ce trio chargé de réaliser une série d'émissions scientifiques sous le titre "Aux frontières de la fiction", essaye de résoudre des énigmes, non encore résolues, sous la signature du "Trio de l'Étrange".) Au cours des aventures, ils sont se lier d'amitié avec différents personnages :
- Emilia, une fille au caractère bien trempé;
- Khany, je pense que je peux dire qu'elle est la meilleure amie de Yoko et l'entraîne souvent dans des aventures, elle vient de la planête Vinéa;
- Poky, jumelle de Khany mais n'as été reveillée que beaucoup plus tard aprés sa soeur, alors qu'elle ont toutes deux étés congelées lorsqu'elles étaient enfants;
- Myna: Robot Vinéen possédant une conscience;
- Ingrid Hallberg: jeune organiste allemande, mêlée, bien malgré elle, à des aventures mystérieuses explicables cependant par la science et la médecine-.
- Rosée: Fille adoptive de Yoko, elle s'entend très bien avec Poky;
- Monya: Monya a 15 ans et est un ange du futur;
- Mieke: Elle rencontre nos amis lors d'un voyage dans le temps en 1545, cette jeune flamande va devenir la fiancée de Paul

Votre avis:
J'ai adoré les Yoko Tsuno, à part le dernier qui m'as laisser sur ma fin. Je me suis demandée ou l'auteur voulait en venir.
Une chose qui me taraude aussi, même si Roger Leloup l'explique sur son site, il est clair que Vic est amoureux de Yoko (pour moi), il la soutient, est présent et l'auteur leur laisse de grand moment de tendresse. J'aimerais bien voir ces deux là ensemble, j'avoue que ça me "frusterait" un peu moins, je ne sais pas vous...

Quand je pense à ces deux là, une scéne me revient en tête lors tôme 14: Le feu de Wotan. Tout à la fin, Vic et Yoko se retrouve seul, dans ce passage, je ressent une énorme tendresse. Je m'attendrais presque à un baiser...
Je ne sais pas si je suis la seule à voir ressenti ça...

J'ai une dernière chose à déclarer: Je crois que je peux dire que j'ai grandi avec Yoko, sa tolérence envers les autres, sont ouvertures d'esprit, sa gentillesse voir même sa bonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth de Wittelsbach
Admin
avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 13/10/2010

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Jeu 4 Aoû - 15:08

Contrairement à toi, je ne pense pas pouvoir dire que j'ai grandi avec Yoko Tsuno, que j'ai dû découvrir vers l'adolescence. Mais, je les ai aussi lu, relus plusieurs fois même pour certains, et aimés. Ce qui est d'autant plus extraordinaire quand on pense qu'à la base, je suis loin d'apprécier la science-fiction, plutôt du genre à la fuir même (à de rares exceptions près).
Je ne me souviens pas vraiment du comment et pourquoi j'ai commencé à lire cette série de bds, ni même de l'album par lequel j'ai commencé (je ne les ai absolument pas lus dans l'ordre). Ce qui est sûr, c'est que je trouve les personnages attachants. Il est tout aussi certain que graphiquement, je les trouve beaux, réussis, ou tout ce que l'on voudra dans le genre. Car oui, pour moi, le graphisme, dans la bd comme dans le manga est très important, voire déterminant.
C'est vrai que ça ne serait sans doute pas déplaisant de voir Yoko avec Vic. Je ne me souviens pas très bien du Feu de Wotan à vrai dire, du moins pas de la fin, étant donné que j'ai du mal à mettre la main dessus en bibliothèque (même si c'est un album que j'ai beaucoup aimé, dans le souvenir que j'en garde). Je ne peux donc pas dire si j'ai la même interprétation que toi. Par contre, je me souviens effectivement d'au moins une scène finale de tendresse entre ces deux personnages, qui m'a ouvert les yeux sur leur relation, mais impossible pour moi de dire dans quel album de la série.
Si je devais citer mes préférés... Il y a quelques années, j'aurais dit sans hésitation La frontière de la vie, qui est, je crois, le premier que j'ai acheté, après l'avoir beaucoup relu. Aujourd'hui, et bien qu'il soit très triste, j'y rajouterais bien La fille du vent. Ensuite viennent La proie et l'ombre (qui me fait un peu penser à un film d'Hitchcock, c'est plus fort que moi) et La spirale du temps (peut-être pour ce dernier parce que j'aimerais bien que les voyages dans le temps soient possibles, et que même si je ne suis pas axée science-fiction, les histoires de voyages dans le temps peuvent être dans mes goûts).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Jeu 4 Aoû - 21:48

Je me souvenais aussi d'une scéne sur une planche à voile. J'ai du relire les Yoko pour trouver le titre de la BD, je ne sais pas si tu as la même idée de scène que moi.

J'avoue que j'ai particulièrement adoré ceux-là. Mais il y en a un que j'adore plus que tout "Les titans". Surtout pour une phrase citée deux fois : "Les formes qui différencient les êtres, importent peu, si leurs pensées s'unissent pour bâtir un univers"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane



Messages : 5
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Mer 5 Oct - 20:30

A la fin du Feu de Wotan, Vic et Yoko sont bien sur une planche à voile, et Vic cherche à réconforter Yoko qui est bouleversée par les derniers événements. Il lui dit cette jolie phrase: "L'océan se noie dans une goutte de tendresse", ça m'avait aussi marquée =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Sam 8 Oct - 11:35

Oui, je trouvais ca parfaitement magnifique, c'est un de mes passages préféres dans Yoko.

Tout comme la fin de "Les titans" avec la phrase d'infinie sagesse de Yoko!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane



Messages : 5
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Mer 12 Oct - 20:42

Il y en a souvent des petites phrases comme ça, des petites leçons de vie.. dans La frontière de la vie aussi, il y avait une très belle phrase qui m'avait marquée: "lorsque dans la nuit j'entrevois la flamme d'une amitié, je vole m'y brûler les ailes", ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille
Admin
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Dim 23 Oct - 17:00

C'est vrai que Roger Leloup à de magnifique phrase en réserve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier92

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 50
Localisation : Courbevoie

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Lun 22 Avr - 8:16

Bonjour,
comme beaucoup d'entre nous, j'ai découvert Yoko Tsuno dans ma plus tendre enfance en 1977 avec l’album La frontière de la vie que j'estime comme étant le meilleur album de la série (dessin, scénario, suspens, drame, courage,...) Un vrai bonheur.
Je suis passionné de bandes dessinées et Yoko Tsuno reste de loin ma série préférée.

C'est toujours un plaisir de découvrir un nouvel album, même si les derniers albums ne font pas forcement l'unanimité.
La série a évolué (histoire, dessin, personnage,..) et Roger Leloup est très attaché à Emilia qui devient un personnage incontournable de la série...
Un peu nostalgique en grandissant, je préfère les 16 premiers albums (la proie et l'ombre, les titans, le dragon de Hong Kong,...) que je relis avec beaucoup d'émotion et de plaisir
Cordialement
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionnementyoko.free.fr/Forum/index.php
Cinika
Modérateur
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   Ven 26 Avr - 8:44

Bonjour Xavier92,

Nous sommes ravis d'accueillir un nouveau membre pour booster le forum, mais je te demanderai quand même d'aller te présenter dans le topic concerné, merci.


PS: Cela dit je suis d'accord avec toi, j'ai une préférence pour les premiers albums...même si j'aime bien Emilia ^^.

_________________
"You made a mess
For Christ sake, this rotten world
Shit out of luck
Go with my vision
Light up the fire
Right on the power
Weapon... I have it all"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BD]Yoko Tsuno   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD]Yoko Tsuno
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yoko Tsuno
» Yoko Tsuno de Roger Leloup
» Yoko Tsuno - Série [Leloup, Roger]
» Les Mondes de YOKO - Rosée du Matin - Ingrid - Khâny
» La BD de collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des artistes :: Le grand livre des Arts :: Epilogue: Région des fiches artistiques-
Sauter vers: